NEKaTOENEa


Aurkezpena

Bilbo (Bizkaia)

Egonaldia: 1997ko Martxoaren 21a | 1997ko Maiatzaren 21a

A ce jeune artiste de 27 ans, vivant à Bilbao, revenait l’honneur et la charge de démarrer les résidences d’artistes à Abbadia.
Deux atouts plaidaient en sa faveur : la proximité géographique qui assurait une garantie de soutiens amicaux durant la résidence et la maîtrise du français. Il avait déjà été accueilli à Nantes en 1996 et au Centre National des Arts Plastiques de la Villa Arson à Nice en 1997. De plus, professeur à l’unité des beaux-arts de l’Université du Pays basque, il était tout à fait capable de théoriser et d’expliquer son travail.
L’élément très positif de sa résidence a d’ailleurs été de susciter le questionnement et le dialogue par rapport à sa démarche artistique, très conceptuelle durant les trois rencontres organisées à la maison Nekatoenea ou à la médiathèque avec un public d’adultes.

En expliquant ses recherches, très marqués par la sociologie par ailleurs, il a permis de "jouer le jeu" avec lui.
Néanmoins le thème retenu pour sa résidence, la présence des supermarchés sur la côte basque d’Hendaye à Bilbao, a été ressenti comme plus provocateur qu’artistique. Surtout avec le mécontentement d’alors des commerçants hendayais devant cette rude concurrence économique. Il n’y a pas eu beaucoup d’avis recueillis dans la boite locale créée à cette intention et "l’hypercarte" publiée en mai 1998 a été jugée comme un dépliant publicitaire financé par Pryca, Eroski ou Alcampo…
La proximité de Bilbao par rapport à Hendaye a été plus gênante que fructueuse : les gens de Bilbao ont ignoré Abbadia et le temps de résidence a été entrecoupé des déplacements hebdomadaires de l’artiste.
Ainsi n’ont pu se nouer des relations scolaires avec enseignants ou élèves.
Depuis lors Asier Perez poursuit sa carrière d’enseignant à Bilbao.


Nekatoenea | Artisten etxea, Hendaia - Abbadia, 64700 Hendaia - tel: +33 (0) 559 20 37 20 | HARREMANA | Legezko oharrak | iF Diseinuak - 2012