NEKaTOENEa

Armi, armi... Armira ! Pierre Grangé-Praderas - Exposition et présentation de l'édition

2016ko Irailaren 27a | Pierre Grangé-Praderas

Du 07 au 21 octobre, Pierre Grangé-Praderas partage avec le public son projet réalisé durant les quatre mois de résidence à NEKaTOENEa. L’artiste a imaginé des œuvres,« actrices » d’un conte inspiré des procès de sorcellerie.


++ Vendredi 07/10 à 18:30 / Vernissage à l’École d’art de l’ACBA / Bayonne

Ouvert du lundi au vendredi 10:00-12:00 et de 14:00-18:00


++ Samedi 08/10 à 10:00

Déambulation contée par l’artiste sur le domaine d’Abbadia

RDV à Larretxea, DOMAINE D’ABBADIA / HENDAYE


Pensez au covoiturage pour vous rendre à l’exposition et à la déambulation contée!


Extrait d'une interview avec Pierre Grangé-Praderas:

"...Pendant la résidence s'est effectuée une bascule que je n'avais pas imaginée s'effectuer aussi vite. Les œuvres que j'avais prévues de faire se sont effacées. J'ai senti la nécessité, le courant m'a amené avec le lieu, avec tout ce qu’il y a ici vers la création d'un conte.

Au départ, j'ai mis un peu de temps, j'ai marché surtout, je me suis promené. J'ai besoin de marcher beaucoup, ça me permet de faire avancer les idées et puis c'est une manière de voir défiler du paysage, c'est à dire d'avoir quelque chose qui passe à la fois vite et lentement. Si on ne regarde que des petits détails, ça en fait beaucoup qui passent très vite. Si on a une vision générale du paysage, cela fait quelque chose qui passe assez lentement.

Après avoir marché, j'ai surtout eu besoin de rencontrer des gens pour leur raconter une histoire, les histoires s'inventent en les racontant. J'avais bien sûr quelques jalons dans la tête mais c'était surtout à chaque nouvelle version, c'est à dire à chaque fois où j’avais un nouvel interlocuteur que les choses se mettaient en place. Il y avait un tas d'autres petites préoccupations qui me faisaient faire des tableaux, notamment un sur le golem. Des petites histoires qui ont fusionnées avec le conte. Le golem est devenu une araignée. Une araignée-mouton-ruche est apparue à l'intérieur du conte et en est ressorti sous la forme d’une sculpture.

Le conte est inspiré par des histoires qu'il y a pu avoir ici pendant l'Inquisition, elles se sont mélangées dans mon imaginaire avec Nekatoenea, le nom de la maison, et le procès d'une jeune sorcière. Je n’ai pas produit des installations comme prévu, ou des ruches valises ou un accident de soucoupe volante écrasant un mouton. En sortant du champ dit de l’art contemporain, j’ai compris que cela fait des années que je conte, des mythologies, des légendes, et ces légendes englobent aussi bien le hacker que le ballon de l'imagination...."




Nekatoenea | Residence of artists - Abbadia, 64700 Hendaia/Hendaye - tel: +33 (0) 559 20 37 20 | CONTACT | Legal notice | iF Diseinuak - 2012 - 2017